Velouté de fanes de radis aux quenelles de Chaource

Velouté fanes radis chaource 2Que faites vous des fanes de radis? Vous les jetez ? Grave erreur!
Je me suis mise aux fourneaux pour vous (et un peu pour moi aussi!) et pris quelques photos. Bon appétit!

Bien sûr, il faut choisir vos bottes de radis avec des fanes bien vertes, signe de fraîcheur. Ce n’est pas compliqué, il suffit de les acheter directement aux producteurs!

Ingrédients (pour 4 personnes)

Pour le velouté :

  • Les fanes de 2 bottes de radis
  • 30 g de beurre
  • 1 grosse pomme de terre farineuse
  • 65 cl de bouillon de volaille
  • 15 à 20 cl de crème liquide

Pour environ 12 quenelles :Velouté fanes radis chaource 1

  • 60 g de Chaource à température ambiante
  • 1 cuil. à soupe de persil plat ciselé
  • 60 g de chapelure de pain blanc rassis sans la croûte
  • 2 œufs
  • Sel, poivre, muscade

D’abord je rince les fanes dans plusieurs eaux pour éliminer le sable. Je les égoutte et les fais ensuite revenir dans le beurre, avec une pincée de sel jusqu’à ce qu’elles « fondent » dans la casserole, pas plus longtemps. J’ajoute la pomme de terre coupée en petits morceaux.

Je verse le bouillon, j’assaisonne. Je porte à ébullition, je laisse cuire 20 minutes. Ensuite, je passe la soupe au mixeur, j’ajoute la crème et je rectifie l’assaisonnement.

Pour les quenelles, je travaille le Chaource à la fourchette pour le réduire en crème (j’ai d’abord retiré la croûte). J’ajoute le persil, la chapelure, les œufs. Je sale, je poivre et je mets de la muscade (attention au sel, le Chaource est déjà salé !)

Il faut obtenir une pâte assez molle, mais pas coulante. Si elle est trop épaisse, j’ajoute 1 ou 2 cuillerées d’eau. Je laisse reposer tout ça pendant au moins 15 minutes : la chapelure va absorber l’humidité et gonfler, ce qui va épaissir la pâte.

Ensuite, je porte une casserole d’eau salée à ébullition. A l’aide de deux cuillères à café, je fais tomber des petites quenelles dans l’eau bouillante et les laisse cuire 5 à 10 min selon leur grosseur.

Je verse la soupe dans des assiettes creuses et j’y dépose 3 quenelles par assiette. Je décore d’un brin de persil et je sers chaud.

Je respire tout ça et…je sens le printemps aubois !

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez peut-être:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *